Je vais vous raconter une histoire

C’est l’histoire de Sophie, manager dans un grand groupe qui a du mal a se positionner face à son N+1 (quel horrible terme !).

Lors des réunions, elle n’arrive pas à prendre sa place, à se faire entendre. Elle a l’impression d’être transparente. Petit à petit nous mettons en évidence ce qui se rejoue pour elle. Face au flot de paroles déversé par sa supérieure (autre terme qui me hérisse, mais ce sont les siens) elle se sent submergée. Elle n’arrive pas à réagir, elle a l’impression de revivre des scènes de son enfance, lorsque sa maman déversait sur elle des flots de paroles sans lui laisser le temps de répondre et qu’elle avait la sensation de ne pas exister face à elle.

 

 Se connecter à son corps pour comprendre

 

Ensemble nous travaillons sur ce que ces situations lui font vivre, sur les sensations corporelles qui y sont associées, sur ces souvenirs enfouis qui ressurgissent à l’occasion de ces évènements.

Au fur et à mesure du travail, elle prend conscience de la manière d’agir de son manager : sa façon intrusive de pénétrer dans son bureau, la pression qu’elle lui fait subir, la non-reconnaissance du travail effectué, la façon dont elle la rabaisse, et elle s’aperçoit que cela crée chez elle  des tensions qui génèrent un manque de confiance en elle et qui la maintiennent dans une position de subalterne.

 

Elle ne se sent pas autorisée à déployer ses ailes à exprimer son plein potentiel.

 

Petit à petit nous avançons sur son droit à exprimer son point de vue, à prendre pleinement sa place et à contribuer à faire grandir cette entreprise.

Quelque chose  en  elle  se  redresse  et  s’illumine,  la  confiance  revient.

 

 

J’aime autant dire que j’adore cet aspect de mon métier, accompagner les femmes dans le déploiement de leur potentiel est ma façon à moi de contribuer.

 

Vers un modèle d’entreprise plus humain

 

Mais il m’arrive souvent après un accompagnement de ce genre de me questionner.

Il est évident que nous vivons un grand changement aujourd’hui, sur plusieurs niveaux, que ce soit la place des femmes, le besoin de sens, l’urgence à prendre soin de soi, à poser ses limites, à éviter le burnout, l’entreprise, ou en tous cas les humains qui la composent, sont en train de vivre une mutation importante, les codes changent mais c’est comme si le schéma de base était toujours le même, qu’il n’avait pas changé lui, alors je me demande : jusqu’où irons-nous comme ça ?

 

A ne pas tenir suffisamment compte de la composante humaine de l’entreprise, à ne parler que de chiffres et de résultats, à ne pas former les dirigeants à la psychologie humaine, à ne pas les inviter à faire un travail personnel avant de diriger ; de les laisser manipuler, écraser, pomper ceux qui les entourent.

 

J’ai quitté le monde de l’entreprise il y a plus de vingt ans car je le trouvais corrompu, pervers, parfois même toxique. Mon poste d’associée-fondatrice de l’époque m’a permis d’expérimenter le fait de faire partie des dirigeants, d’être manager, mon seul regret a été de ne pas avoir eu la chance d’être formée à ce job. J’ai commis des erreurs, parfois énormes. J’ai fait aussi des bonnes choses, heureusement !

 

Libérer la parole en entreprise

 

Aujourd’hui je suis de l’autre côté du miroir, je vois, j’entends toute la souffrance que l’on me partage. Je suis effarée de voir que les choses n’ont pas changées, qu’elles ont même empirées dans certains cas.

Les enjeux de pouvoir rendent certains humains diaboliques, parfois même abuseurs, combien de temps nous faudra-t-il pour en prendre conscience et agir ?

Agir plus rapidement, sans attendre que d’autres s’écroulent.

Agir avec justesse pour que chacun puisse s’exprimer.

 

Mettre en place des lieux où la parole pourra être entendue en entreprise n’est pas une utopie c’est un besoin qu’il serait bon de prendre en considération et de valoriser.

 

Si vous êtes manager, dirigeant-e, chef-fe d’entreprise, et que vous êtes prêts-es à évoluer et faire évoluer votre entreprise, contactez-moi pour en parler.

 

Catherine Oberlé

Fondatrice de l‘Académie du Féminin

Auteure de “Domptez vos peurs et libérez votre féminin”

Téléchargez le guide gratuit d’auto-coaching “Oser dire non

 

 

 

Autres articles à lire