Vous connaissez tous les règles de base essentielles à une bonne santé :

– Bien dormir

– Manger équilibré

– Faire de l’exercice physique (même en plein confinement notre corps a besoin de bouger)

 

Mais on a tendance oublier que notre système immunitaire est très sensible à notre état émotionnel.

Rappelons que le système immunitaire est ce qui nous permet de nous défendre en cas d’attaque de virus, et qu’il est d’autant plus important actuellement où nous traversons une crise sanitaire jamais vue et que nous sommes bombardés d’informations anxiogènes.

Il est donc important de prendre soin de notre « état mental » afin de ne pas nous laisser envahir par nos peurs en tous genres qui pourraient  facilement être réactivées.

Comment ça marche ?

En tant qu’être vivant nous sommes impactés par notre environnement c’est à dire que tout ce que nous voyons et entendons impacte notre cerveau de manière consciente et inconsciente – donc chaque fois que vous écouter des informations négatives, que vous êtes soumis à des images violentes, que vous regardez en boucle des informations qui vous sapent le moral et déclenchent vos peurs vous soumettez votre organisme à une dose supplémentaire de stress.

Plus vous allez être en situation de stress plus vous allez libérer du cortisol (l’hormone du stress) et plus vous aurez de risques d’affaiblir votre système immunitaire en faisant baisser le taux de T4 (lymphocytes qui servent à se défendre contre les agressions extérieures : virus, bactéries).

 

Donc pour garder votre système immunitaire en forme il ne s’agit pas seulement de bien manger bien dormir et bouger mais aussi d’adopter ce que j’appelle une écologie personnelle adaptée.

Cette écologie personnelle consiste à ne pas regarder et écouter n’importe quoi.

En fait cette époque est intéressante car elle nous invite à devenir responsable de notre mode de vie.

Ce sur quoi nous pouvons agir et ce sur quoi nous ne pouvons pas agir.

 

Choisir ou subir ? 

Ce n’est pas parce que je suis confinée que je dois regarder les infos en boucle.

Ce n’est pas parce que je suis confinée que je dois m’avachir tel un légume toute la journée sur mon canapé.

Ce n’est pas parce que je suis confinée que je dois subir les coups de téléphone de ma famille ou mes amis qui me pompent toute mon énergie avec leur pessimisme.

Ce n’est pas parce que je suis confinée que je dois passer ma journée sur les réseaux.

 

Vous pouvez aussi en profiter pour commander mon kit gratuit : 

 

C’est une très bonne période pour muscler différents aspects de notre personnalité et travailler certains leviers tels que la joie de vivre, le libre arbitre, la conscience.

 

  • Je choisis en conscience de me débrancher des infos (ou du moins je ne garde que le minimum nécessaire pour me tenir informée et me faire ma propre opinion des évènements).
  • Je choisis en conscience ce que je regarde comme programme télé, vidéos etc…pour ne pas m’abrutir avec des inepties.
  • Je choisis en conscience ce que je lis, la lecture est l’occasion de nourrir mon esprit et d’ouvrir mon horizon.
  • Je choisis en conscience avec qui j’ai envie d’être en relation ou non et j’ose me positionner.
  • Je choisis en conscience à quel rythme je partage ma présence sur les réseaux et de quelle manière je le fais.

 

Profitez-en pour élevez vos vibrations, faites vous du bien – faites des choses que vous aimez.

 

Alors, je fais quoi ? 

Tout ce qui est bon pour vous, vous donne du plaisir est bon pour votre système immunitaire :

  • Chanter
  • Danser
  • Riez
  • Appelez les gens que vous aimez – dites-leur que vous les aimez
  • Faites l’amour
  • Méditer
  • Courrez
  • Peignez
  • Dessinez
  • Lisez
  • Ne faites rien – prenez simplement le temps d’être,
  • Contemplez la vie

 

Mais attention à la peur qui peut nous rendre paranoïaque et déclencher un réflexe de repli et de renfermement.

Il est plus que jamais essentiel de se sentir en lien avec les autres et sentir que nous faisons partie d’un tout, d’un clan d’une tribu.

Mais pas à n’importe quel prix non plus.

Il est important de savoir mettre des barrières entre vous et les autres si ceux ci sont toxiques.

Eviter les personnes négatives, qui se plaignent et râlent, qui accusent sans cesse le gouvernement ou qui cherchent les théories complotistes, ca ne sert à rien.

Prendre soin de soi

Nous sommes tous logés à la même enseigne. Ce qui compte en cette période de crise, c’est comment nous allons échapper à ce virus pour ne pas surcharger le système médical ni contaminer d’autres personnes.

Il est urgent aujourd’hui de se donner la première place, de prendre soin de soi.

Prendre soin de soi c’est prendre soin des autres, intéressant non ?

 

Mettre à profit ce temps pour se poser des questions essentielles sur ce que je veux vraiment mettre au cœur de ma vie, ce qui est essentiel pour moi.

 

Ecologie personnelle = Prendre soin de soi = mettre en place des actions qui seront bonnes pour ma santé physique et mentale

 

Ecologie collective = Prendre soin des autres = voir de quelle manière je peux venir en aide aux autres, être plus attentive à leurs besoins et si je peux les aider je le fais mais sans me mettre en danger.

 

Et vous qu’allez-vous faire pour participer à ce grand changement et ne pas reproduire les erreurs du passé ?

Quelle pierre allez-vous apporter à l’édifice ?

 

Je vous laisse sur avec cette réflexion et vous invite à toujours garder votre esprit et votre cœur ouvert et à vous faire votre propre opinion des choses.

 

Lâcher des croyances ne veut pas dire les remplacer par d’autres.

 

Catherine Oberlé 

Psy/Coach/Conférencière

Auteure de “Domptez vos peurs et libérez votre féminin” 

 

 

 

 

 

 

 

 

Autres articles à lire