Qu’il est doux d’oser

//Qu’il est doux d’oser

Qu’il est doux d’oser

qu_il_est_doux_d_oser

 

J’ai vécu cette semaine une expérience particulière, mais que beaucoup vivent au quotidien. Je suis retournée dans le monde de l’entreprise – pour quelques heures seulement, le temps d’animer un atelier pour un réseau de femmes.

Comme souvent lorsque je retourne dans cet univers que j’ai bien connu, je suis en contact avec une forme de violence psychologique et relationnelle qui me met face à ma propre vie, à mes propres désirs et choix.

Très rapidement une question s’est imposée à moi au milieu de cet environnement dans lequel je ne me reconnais plus du tout. Une question très simple, mais essentielle : Qu’est ce que j’attends de la vie aujourd’hui ?

 

La réponse est arrivée comme une évidence, et elle est elle aussi très simple : J’ai envie que le vie soit douce avec moi !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alors est arrivée cette deuxième question :

Qu’est ce que je mets en place pour que la vie soit douce avec moi ?

Je me revois dans les bureaux de ma maison d’édition il y a 2 jours, accueillie par une jeune femme souriante et à l’écoute, prenant le temps de me présenter à toute l’équipe qui allait s’occuper de mon livre. Une équipe à la fois engagée et soutenante, qui croit en mon livre et qui a envie de le soutenir à 100%.

Et là je me dis ah oui, c’est possible !

C’est peut-être ça la douceur de vivre.

Et depuis ce moment là, j’ai une double dose de gratitude pour la vie et pour moi-même (et oui, j’ose le dire) car tout cela ne serait pas arrivé si je n’avais pas osé :

  • Oser quitter un métier que j’adorais (mais dont les conditions ne me convenaient plus)
  • Oser me remettre en question et changer de vie
  • Oser me dire que j’avais envie d’écrire un livre
  • Oser donner ce livre à lire
  • Oser refuser de travailler avec certains éditeurs (pour être en accord avec mes valeurs et me respecter)
  • Oser dépasser toutes mes peurs (enfin presque) : ne pas être parfaite, ne pas être légitime, ne pas plaire, ne pas savoir écrire, ne pas savoir parler, ne pas susciter l’intérêt…
  • Et surtout : oser suivre mon instinct et me faire confiance


Alors j’ose le dire : aujourd’hui je vis un rêve.

Je me sens alignée ; en cohérence avec la femme que je suis, et aussi avec tout ce dont je parle dans mon livre que vous pouvez découvrir ici >  “Domptez vos peurs et libérez votre féminin”

Et aussi, j’ai envie de vous remercier, vous qui lisez ces quelques lignes ou qui me suivez depuis plus ou moins longtemps, et vous proposer si vous sentez que c’est le moment pour vous de prendre votre vie en main et d’agir, de revoir vos priorités, de poser des limites et de mieux organiser votre vie professionnelle, de prendre rendez-vous pour une séance découverte avec moi.

Et j’ai envie de vous demander : Et vous qu’avez-vous osé ces dernières années pour être en accord avec vous-même ? Partagez dans les commentaires !

Catherine Oberlé

Psy – Coach – Auteure – Conférencière

Fondatrice de l’Académie du Féminin

Auteure de “Domptez vos peurs et libérez votre féminin”

Révélatrice de talents et développeuse de carrière pour les femmes audacieuses, authentiques et spirituelles

Autres articles à lire

2018-12-04T09:49:44+00:00

2 Comments

  1. Carlotti 14 septembre 2018 à 13 h 06 min ␣- Répondre

    Bonjour Catherine, je voulais vous transmettre ma gratitude d’avoir écrit ce texte; je ne manquerai pas de lire votre livre…bravo à vous pour ce parcours “intérieur” dans lequel je me retrouve..(ô combien…comme beaucoup de femme) et qui a permis d’oser être vous-même dans votre vulnérabilité. Je suis très sensible à votre ressenti exprimé lors de votre “retour” dans l’entreprise…étant moi-même à un moment de vie sur un chemin, je l’espère et le crois 😉 d’ “alignement” avec ce que je suis et porte de valeurs personnelles et professionnelles; après avoir vécu cette violence psychologique et relationnelle dans plusieurs milieux professionnels (et géographiques).
    La “douceur de vivre”…oui c’est exactement mon objectif de vie! quoiqu’il se passe…
    Pour ma part, qu’est ce que j’ose ? pour vous répondre …m’engager dans une reconversion professionnelle dans le champ du développement personnel et thérapeutique, bien-être et santé malgré les obstacles financiers pour auto-financer cette reconversion dans ma région et croire en une projection professionnelle possible dans celle-ci. et en parallèle “grandir” en tant qu’être humain et femme dans un monde relationnel qui m’interroge souvent…(!) Bien à vous Catherine. Gratitude, Bienveillance et Energie constructive !
    Bravo pour vos initiatives. PS:j’ai moi-même récemment travaillé dans une association faisant la promotion de la culture de la mixité professionnelle et Egalité Femme/Homme.
    Bonne continuation! Virginie

    • cath-oberle 17 septembre 2018 à 10 h 54 min ␣- Répondre

      Merci beaucoup Virginie, je suis très touchée par votre commentaire. De plus en plus de femmes sont en chemin, prennent leur vie en main et c’est bon à voir. Bravo à vous, et bonne continuation ! Catherine

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour une meilleure expérience de navigation. Ok